L’APA à domicile est la plus importante aide financière pour les seniors, versée par le Conseil Départemental. Elle est destinée pour payer les dépenses nécessaires pour rester vivre à la maison malgré la perte d’autonomie.

Les conditions d’éligibilité à L’APA 

Pour en bénéficier, voici les conditions :

  • Avoir 60 ans ou plus ;

  • Etre en perte d’autonomie relative à la physique ou mentale ;

  • Résider en France de façon stable et régulière.

Comment faire une demande d’APA?

Pour faire une demande d’APA, il faut retirer le dossier de demande auprès :

  • Du conseil départemental ;

  • Des points d’informations locaux dédiés aux personnes âgées ;

  • Du CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) de votre commune ;

  • Des services d’aide à domicile ;

  • Des organisations d’Assurance maladie ou des mutuelles.

Une fois complété, il faut l’envoyer au président du conseil départemental.

Les aides des caisses de retraite

Si vous n’êtes pas éligible à l’APA, vous pouvez bénéficier d’aides versées par votre caisse de retraite. Elle propose différentes aides financières aux personnes âgées afin de les permettre de vivre chez eux et de les soutenir. 

Vous pouvez contacter votre caisse retraite si :

  • Vous avez besoin d’aide à domicile

  • Vous ne vous sentez pas en sécurité chez vous

  • Vous avez  besoin de soins et soutien extérieur après hospitalisation

  • Vous  avez une  difficulté passagère

Elle vous proposera une aide en fonction de vos ressources et de votre dépendance.

Les aides fiscales 

L’emploi de services d’aide à domicile ouvre droit à un crédit d’impôt pour les personnes âgées. Il est égal à 50 % sur le coût annuel d’abonnement en aide à domicile. Il faut déduire le montant des aides perçues, comme par exemple l’APA du montant des dépenses à déclarer.

Les prestations éligibles au crédit d’impôt

Sont éligibles :

  • L’assistance dans les actes de la vie quotidienne

  • L’entretien du logement et les travaux ménagers

Les plafonds annuels de dépenses 

Les limites de dépenses annuelles sont fixées à :

  • 12 000 €, majoré de 1 500 € par personne membre du foyer âgée de plus de 65 ans. Le montant maximum ne peut dépasser 15 000  €

  • 20 000 € si l’un des bénéficiaires est titulaire de la carte d’invalidité ou perçoit une pension d’invalidité de troisième catégorie.

L’aide-ménagère à domicile

Pour les personnes âgées qui ne bénéficient pas de l’APA, le conseil départemental peut leur verser une aide-ménagère à domicile. Elle sert à financer l’emploi d’une aide à domicile pour accomplir les tâches quotidiennes : ménage, entretien linge…

Les conditions

Pour en avoir droit, il faut :

  • Avoir au moins 65 ans (60 ans pour les personnes reconnues inaptes au travail) ;

  • Avoir des difficultés pour effectuer les principales tâches ménagères ;

  • Ne pas bénéficier de l’APA ;

  • Avoir des ressources mensuelles inférieures à 868,20 € pour une personne seule et à 1 347,88 €  pour un couple.

Le montant de l’aide-ménagère à domicile est calculé en fonction des revenus. Il est demandé au bénéficiaire une participation financière fixée  par le conseil départemental. La demande de cet aide se fait auprès du CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) ou de la mairie.

Ces différentes aides servent ont été créées afin de favoriser le maintien à domicile des personnes âgées. N’hésitez pas à nous demander conseils si vous avez besoins de plus d’informations concernant ces aides.