Nous savons qu'une mauvaise qualité de sommeil peut augmenter la vulnérabilité de notre corps aux diverses maladies et microbes. De plus, l’organisme des seniors devient normalement plus sensible aux agressions du monde extérieur.

Qu’est-ce qu’un système immunitaire ?

Le système immunitaire est un ensemble de cellules qui s’arrange pour protéger notre corps des différents pathogènes qui ont réussi à entrer dans l’organisme. La plupart des cellules ne se trouvent pas de le sang, mais dans un ensemble d'organes appelés lymphoïdes.

Sur l’action du système immunitaire visant la destruction des pathogènes, nous pouvons distinguer diverses cellules qui ont chacune une fonction spécifique, comme :

  • les polynucléaires et les macrophages qui ont pour objectif de réduire les pathogènes à travers de la phagocytose. C’est une phase qui consiste à absorber le microbe pour l’éliminer. 

  • les lymphocytes T, ils ont pour rôle d’organiser la réponse immunitaire en produisant des cytokines (des molécules importantes pour la communication entre les cellules). 

  • les lymphocytes B, producteur des anticorps ou immunoglobulines.

Pour pouvoir renforcer les défenses immunitaires et s'éloigner des microbes, il est primordial de suivre ces conseils :

  • boire un verre de jus d’orange frais ;

  • manger des aliments riches en vitamine D ;

  • faire des exercices physiques régulièrement ;

  • bien dormir suffisamment pour acquérir de la force.

Pourquoi le sommeil est-il important pour les seniors ?

Le sommeil joue un rôle très important sur l’augmentation des défenses immunitaires, car il favorise le renouvellement des cellules qui combattent contre les microbes ou les parasites.

Voici quelques exemples de situation difficile dans le cas où les défenses immunitaires seront affaiblies :

  • le système immunitaire perd sa capacité compétence à distinguer les antigènes étrangers, les maladies auto-immunes arrivent plus souvent.

  • les macrophages qui se chargent d’absorber les cellules étrangères se manifestent de plus en plus lentement. Ce ralentissement peut justifier en partie la présence des cancers chez des personnes à l’âge avancé.  

  • le manque de sommeil incite la production d’hormones et de molécule qui augment le risque cardiaque, tels que l’hypertension artérielle et le cholestérol.

Par ailleurs, lorsque nous avons des infections ou des inflammations, notre organisme produise des substances hypnogènes qui soutient l’endormissement. Effectivement, le sommeil est bien un moyen pour renforcer naturellement nos défenses immunitaires.

Des recherches ont été établies sur le fait que le sommeil joue un rôle sur l’amélioration des défenses immunitaires. Sur l'étude épidémiologique des Trois cités, l’analyse statistique a confirmé qu’une personne qui dormait suffisamment était la moins souvent soignée par des médicaments antifongiques et antiparasitaires.